𝙏đ™Șđ™§đ™©đ™Ąđ™š đ™Źđ™–đ™©đ™˜đ™đ™žđ™Łđ™œ : la prochaine saison d’observation encadrĂ©e prĂ©sente son lot de nouveautĂ©s !



La Roche percĂ©e, Ă  Bourail, est le 2e plus gros site de ponte des tortues Ă  grosse tĂȘte dans le Pacifique Sud. À la demande de la province Sud et avec la coopĂ©ration de l’association BwĂ€rĂ€ Tortues marines, l’Aquarium des lagons organise depuis 2017 des sessions d’observation de la ponte puis de l’éclosion. L’objectif : encadrer la pratique et permettre aux CalĂ©doniens et aux touristes d’observer ces instants magiques sans dĂ©ranger cette espĂšce protĂ©gĂ©e. AprĂšs une pause liĂ©e Ă  la crise sanitaire, le turtle watching reprend cette annĂ©e, avec l’appui de Sud Tourisme pour la promotion et la commercialisation. À noter : quelques nouveautĂ©s attendent les participants !


Plus d’une centaine de tortues grosse tĂȘte (ou tortues caouanne) viennent chaque annĂ©e pondre sur la plage de PoĂ© ou la Baie des tortues. Une vĂ©ritable chance pour les observateurs, qu’il fallait cependant inscrire dans le cadre de la protection de l’espĂšce, listĂ©e en danger critique d’extinction par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

Structuration autour de 4 partenaires-clés

« Le turtle watching est trĂšs attendu par les CalĂ©doniens et les touristes et aprĂšs quelques alĂ©as liĂ©s Ă  la crise sanitaire, nous revenons en force avec un partenariat fort et une vraie promotion autour de cet Ă©vĂšnement », annonçait hier Françoise Suve, prĂ©sidente de l’Aquarium des Lagons et Ă©lue provinciale rapporteure de la commission Environnement, en introduction de la confĂ©rence de presse sur la saison d’observation des tortues.

La province Sud accompagne la dĂ©marche depuis ses dĂ©buts, fidĂšle Ă  son objectif de dĂ©velopper l’éco-tourisme.

Ainsi, la structuration de l’offre de turtle watching s’articule aujourd’hui autour de 4 grands partenaires. L’Aquarium des lagons, acteur touristique et centre de soins pour la faune marine, coordonne le projet depuis ses dĂ©buts. La province Sud, Ă  l’initiative de la dĂ©marche, l’encadre et la finance, en veillant Ă  rendre l’observation accessible Ă  toutes les bourses. « Elle a ainsi consacrĂ© 11,3 millions de francs au bon fonctionnement du projet Â», a prĂ©cisĂ© Christiane Verger, Ă©lue provinciale et membre de la commission Environnement, avant de rappeler l’engagement de la Province pour la protection des tortues : « Les gardes nature veillent au quotidien Ă  prĂ©server les espĂšces protĂ©gĂ©es, Ă  travers leurs actions de surveillance et de protection du lagon, de sensibilisation du public mais aussi en contrĂŽlant et sanctionnant d’un PV les contrevenants au code de l’Environnement de la province Sud Â».

« Il Ă©tait nĂ©cessaire de poser des rĂšgles, pour sensibiliser et encadrer les pratiques des visiteurs, afin de pouvoir observer sans dĂ©ranger » a rappelĂ© Françoise Suve, prĂ©sidente de l’Aquarium.

L’association BwĂ€rĂ€ Tortues Marines, quant Ă  elle, continue de gĂ©rer le site de ponte et de participer au suivi scientifique et aux opĂ©rations d’observation. Tandis que La SPL Sud Tourisme assure dĂ©sormais la promotion et la commercialisation des deux nouvelles offres touristiques. « Nous sommes trĂšs satisfaits de ce partenariat et heureux d’accueillir le dispositif pendant 5 mois Ă  l’office de tourisme de Bourail Â», a annoncĂ© le prĂ©sident de la SPL, Jean-Gabriel Favreau, Ă©galement Ă©lu provincial.

2 nouvelles formules, pour observer la ponte ou l’éclosion

La nouveautĂ© pour la saison 2023-2024 est que l’activitĂ© se dĂ©roulera sur deux sites, avec un accueil des participants Ă  l’office de tourisme de Deva, en amont de l’observation, pour un briefing sur l’activitĂ©, un rappel de la rĂ©glementation et des menaces qui pĂšsent sur l’espĂšce, puis des animations en fonction du temps disponible.  

L’Aquarium des lagons est l’organisateur exclusif du turtle watching car il a Ă©tĂ© mandatĂ© par la province Sud et dispose des autorisations nĂ©cessaires. La promotion et la commercialisation sont assurĂ©es par Sud Tourisme.

Pour la ponte, le rendez-vous est donnĂ© Ă  20 h Ă  l’office du tourisme. En attendant le signal de l’équipe de reconnaissance sur site, les participants profiteront d’animations : cycle de vie des tortues, ateliers et films, et surtout, prĂ©sentation par l’équipe de l’Aquarium de quelques bĂ©bĂ©s tortues. Si une ponte est signalĂ©e, chacun se rendra en voiture au parking relai oĂč une navette prendra ensuite les participants en charge. « Ceci afin d’organiser au mieux les flux pour limiter la pollution lumineuse, qui perturbe les tortues Â», explique Thomas Roubio, en charge du projet pour l’Aquarium.
Idem pour l’émergence des tortues juvĂ©niles : les participants seront accueillis Ă  5 h Ă  l’office de tourisme, pour un briefing et un rappel rĂ©glementaire, avant de rejoindre de la mĂȘme maniĂšre le site d’éclosion des Ɠufs.

EspĂ©rons que cette saison fasse son lot d’heureux parmi les participants et permette Ă  la population de tortues grosse tĂȘte de continuer de se reproduire dans de bonnes conditions, pour prĂ©server l’espĂšce.


Comment participer ?

La billetterie pour l’observation des tortues est accessible en ligne sur le site https://www.sudtourisme.nc ou dans les 7 offices de tourisme Sud Tourisme.

  • du 13 novembre Ă  fin janvier ou fĂ©vrier, pour l’observation de la ponte (20h-23h),
  • en fĂ©vrier et dĂ©but mars, pour l’observation de l’émergence des petites tortues (5h-8h).

Rappelons que seules les prestations de turtle watching proposĂ©es par Sud Tourisme et organisĂ©es par l’Aquarium sont autorisĂ©es.


Scroll to top
0:00
0:00